Les forêts de Papouasie menacées par la déforestation

En Indonésie, la déforestation va bon train. Déjà fortement touchée par la déforestation avec l'expansion de l'industrie de l'huile de palme, la région de Papouasie continue de souffrir des affres de l'agro-industrie. L'association Sauvons la forêt décrypte cette situation critique pour la forêt tropicale indonésienne et les peuples autochtones.

deforestation indonesie
Déforestation en Indonésie © Rainforest Action Network

L’association allemande Sauvons la forêt a lancé une pétition pour demander au président Jowoki de tenir sa promesse de protéger les forêts tropicales et les peuples autochtones d’Indonésie.

La forêt de Papouasie encore plus menacée

Le gouvernement de Jakarta s’est donné comme objectif de convertir 20 millions d’hectares en cultures d’huile de palme d’ici à 2025. L’huile de palme est aujourd’hui l’une des principales causes de déforestation en Indonésie.

D’autres plantations sont prévues par le gouvernement de Jakarta. Le ministère de l’Agriculture veut développer en Papouasie, des plantations de jatropha, de manioc, de sagoutiers et de canne à sucre pour la production d’agrocarburants.

Tout cela pour approvisionner le marché européen… C’est donc nos modes de consommations qui engendrent cette déforestation à grande échelle.

« Le marché européen décide et nous adaptons nos plantations en conséquence »
– John Gluba Gebze (ancien chef du département de Merauke)

deforestation indonesie

Déforestation en Indonésie © Rainforest Action Network

Manger ou mourir ?

Ce qui a interpellé l’association Sauvons la forêt, c’est le projet économique du gouvernement indonésien : Merauke Integrated Food and Energy Estate (MIFEE), projet industriel agroalimentaire de production intensive d’huile de palme et de riz.

L’objectif de produire du riz à une si grande échelle est de pouvoir nourrir une population indonésienne croissante. Le riz est la base de l’alimentation des indonésiens. La sécurité alimentaire est en jeu. Ce projet permettra d’assurer 30 % de la production nationale de riz et limiter l’importation.

riziere deforestation

Rizière sur l’île volcanique de Bali en Indonésie © Thiery

C’est donc 1,2 millions d’hectares de rizicultures géantes et mécanisées qui sont prévues. Mais sur un territoire comptant plus que 3 millions d’hectares de forêt tropicale, où implanter ces cultures si ce n’est sur ces espaces forestiers, lieux de subsistances des populations autochtones ?

Et c’est sur ce sujet que nous interpelle l’association Sauvons la forêt. La destruction des écosystèmes forestiers menace les Papous, peuple autochtone aux traditions de chasseur-cueilleur.

Sauvez la forêt indonésienne

Participez à la pétition Sauvons les forêts de Papouasie ! lancé par l’association Sauvons la forêt pour interpeller le président indonésien.

Cette pétition n’est pas sans nous rappelez les propos du chef papou Mundiya Kepanga, du pays voisin la Papouasie-Nouvelle-Guinée .

« La forêt est menacée et si nous ne faisons rien pour la sauver, c’est toute l’humanité qui disparaîtra » – Mundiya Kepanga

Je vous invite à (re)découvrir le documentaire « Frères des arbres, l’appel d’un chef papou ». Magnifique témoignage pour nous faire prendre conscience que la forêt est un patrimoine universel.

Dîtes nous ce que vous en pensez !

2 0
Written by

Co-fondateur de l’association all4trees et ingénieur forestier, je vous partage ma passion pour les projets de reforestation et agroforesterie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.