Les arbres, ces calmants naturels

On le sait bien, les arbres bénéficient de nombreux avantages et bénéfices dont l'être vivant peut aisément jouir. Les arbres augmentent notre bien-être, leur présence nous est nécessaire, voire vitale. De nombreuses études démontrent que les arbres réduisent le stress des individus. Pourquoi nous les malmenons alors qu'ils nous sont indispensables ?

Et si les arbres pouvaient améliorer notre santé ? - Brut nature FR

Les arbres calment et réduisent le taux d’accident

Plusieurs études menées les dernières décennies aux États-Unis, au Canada ou encore en Allemagne, ont démontré que des arbres plantés en bord de route et d’autoroute réduisaient le taux d’accident. Une étude datant de 2006 a révélé que le verdissement de parcelles d’autoroutes au travers du Texas avait réduit les accidents de 46% ! Les conducteurs semblent apaisés et calmés par un environnement naturel, alors qu’il nous est demandé de parcourir chaque jour, une distance toujours plus grande, en milieu urbain.

Voiture arbres

Bien évidemment, il est plus plaisant d’observer un paysage vert qu’un paysage industriel. L’homo sapiens que nous sommes n’en a pas/plus conscience et pourtant ! Selon une étude publiée dans Environment and Behavior, plus les arbres sont denses et hauts, plus le taux de stress semble réduit. Une autre étude parue dans le journal international de la recherche environnementale et de la santé publique montre la réduction des marques de stress, à la vue simple d’une image de la nature.

Les arbres réduisent le stress même en photo

Le magazine Science Alert souligne qu’avoir une photo d’un arbre, d’une forêt au bureau peut avoir un effet bénéfique et relaxant. N’oublions pas que la nature est notre élément principal. Les hommes ont vécu – et vivent encore – dans les forêts. Notre évolution nous a peu à peu déconnectés de la nature et des arbres, il est temps de se rappeler à quel point ces derniers nous font du bien. Citadins avertis, pensez à changer votre fond d’écran d’ordinateur, et pourquoi ne pas apporter quelques plantes au bureau ? Je pense aux citadins, dans les grosses métropoles, dont le quotidien se résume à la grisaille du béton et aux quelques arbres mourants, asphyxiés par la pollution. Mais n’oublions pas que rien ne remplacera la vraie nature, celle qui existe !

Arbres forêt

© Veeterzy

Homo sapiens doit se reconnecter

Quand les nombreux bénéfices des arbres ne sont plus à prouver ni à rappeler encore et encore (all4trees en parlait déjà ici), il est concevable de se demander pourquoi nous coupons encore tant d’arbres ? Il ne s’agit pas que des forêts rasées par hectares entiers, non ! Il s’agit des arbres en zones urbaines, en bord de route, dans les champs.

Pourquoi éradiquer cette vie nécessaire à tous ? Pourquoi se priver de tant de bienfaits dans une ère ou homo Sapiens n’a jamais été aussi déconnecté et autant malade de la psyché ? Il devient impératif pour notre bien-être mais aussi pour notre survie de réapprendre les bénéfices et les bienfaits des arbres. Il est devenu capital de comprendre en quoi nous ne faisons qu’un avec la nature, même si nous refoulons cette idée. L’homme dit moderne devient fou et est malade. De nombreuses maladies de la psyché surviennent car nous sommes déconnectés, et l’animal que nous sommes ne le supporte pas.

Tous en thérapie, en sylvothérapie ?

Que faut-il faire ? Devons-nous entamer une thérapie ? Oui mais pas n’importe laquelle ! Pourquoi ne pas ne pas se soigner de notre mal être et faire baisser notre taux de stress par la sylvothérapie ? Attention, nous ne parlons pas d’aller faire un câlin aux arbres, ce qui pourrait en faire sourire certains. Nous parlons ici d’aller nous immerger dans la forêt pour nous soigner. Les bienfaits de la sylvothérapie sont nombreux : un air plus sain, une reconnexion à la nature, l’éveil des sens.

L’environnement des forêts est apaisant et jouit d’une tranquillité que bon nombre d’entre nous ne connait plus. Le forestry and forest products reasearch institute au Japon, a publié une étude qui démontre que le sang de personnes ayant marché dans les bois contient un taux de cortisol beaucoup plus bas que celui des personnes ayant effectué la même marche en ville*. Le cortisol est l’hormone du stress. En s’immergeant en forêt, à la rencontre des arbres, notre taux de relaxation s’avère accru, donc favorable à la guérison des maux que nous connaissons, de l’homme dit moderne (et déconnecté). La sylvothérapie s’avère donc très utile pour traiter l’anxiété ou encore la dépression.

Nature arbres

© Martin Damboldt

Il est temps de redonner la légitimité aux arbres, ces colonies vivantes que nous ne comprenons pas et dont nous mésestimons les nombreux bienfaits sur les hommes. Être entouré d’arbre, pouvoir s’émerveiller devant leur grandeur et s’agenouiller devant les plaisirs qu’ils nous procurent est une bénédiction que peu reconnaitront. Alors pour le bien de tous, reverdissons notre environnement, et plantons des arbres, il en va de la survie des espèces, et avant tout de notre bien-être au quotidien !

Vous voulez en savoir plus sur la reforestation ? Suivez-nous sur notre page Facebook ou inscrivez-vous à notre newsletter !

Source

Sylvothérapie - Wikipedia

Dîtes nous ce que vous en pensez !

1 0
Written by
Ambassadrice de la communauté all4trees, amoureuse et fervente défenseuse de la nature

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.